Sylvie Morin-MouchenotteLe télescopage entre le débat d’orientation budgétaire 2013 à Viacités le 20/02 et le déraillement du tramway  le 21/02 devrait nous faire réfléchir sur le risque de l’inaction enfumée dans une communication politique où l’idéologie a pris le pas sur la défense élémentaire de l’usager du transport public et la sécurité dans la ville.

Pendant que Eric Vève vend du rêve à une assemblée clairsemée d’élus silencieux  en promettant pour 2018 2 lignes de tramway fer, le tramway sur pneus déraille……

 

Faut-il attendre un grave accident corporel pour prendre les décisions nécessaires et utiles pour la sauvegarde de la sécurité des usagers, des conducteurs et aussi des passants ?

Depuis sa mise en service en 2002 ,le tramway est pratiquement constamment sous contrôle d’experts (galet, pneu,frein…..) non pas que j’affectionnais particulièrement le contentieux, mais parce-que ce contrôle était nécessaire au fonctionnement sécurisé du tramway.

En 2007,une expertise judiciaire a été obtenu auprès du tribunal administratif de Caen pour décrire et évaluer la maintenance du tramway.

Cette expertise est déposée depuis 2009,mais Eric Vève refuse tant la communication de ce rapport que d’agir pour obtenir l’exécution de la maintenance à la charge des 2 concessionnaires Bombardier et Kéolis.

Plus grave Eric Vève souhaite résilier le contrat de concession qui met à la charge des concessionnaires le bon fonctionnement du tramway jusqu’en 2032 !

Or il ne suffit pas d’annoncer triomphalement la mise à la casse d’un tramway réalisé par son prédécesseur, encore faut-il assurer son fonctionnement au moins jusqu’en 2018 voire 2032 et ne pas se dérober à ses responsabilités d’autorité organisatrice de transports.

A défaut pour Viacités de justifier d’un contrôle effectif de la réalisation de la maintenance par les 2 concessionnaires conformément au contrat de concession et  au rapport  d’expertise de monsieur Frey, il conviendra de saisir d’urgence le Préfet qui délivre l’autorisation de circulation.

Il faut arrêter d’enfumer les caennais et dire la vérité sur un dossier capital pour le développement économique de l’agglomération.

 

Sylvie Morin-Mouchenotte

Ancienne présidente de Viacités

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter