Devant plus de 350 personnes ce mardi soir, Sonia de la Provôté a montré que sa campagne était bien lancée.

Elle s'est posée en leader « d’une équipe qui porte l’Union et la réconciliation avec les caennaises et les caennais». Un message d’union qu’elle a d’ailleurs repris à François Fillon qui déclarait à Caen lundi « qu’il prônait l’Union à chaque fois que c’est possible avec l’UDI ». Certains membres de l’UMP ont profité de l'occasion pour afficher leur adhésion à ce message comme Richard Lecaplain ou Christine Muller.

Sonia de la Provôté a également souligné les régressions dont notre ville a souffert au cours du dernier mandat : l'échec pour endiguer la baisse de la population alors qu'il s'agissait d'un engagement de campagne du candidat sortant ; le taux de chômage qui croit davantage à Caen que dans la moyenne nationale, l’absence d’avancée réelle sur la ligne de train Paris Normandie tant indispensable à notre capitale régionale et que notre maire sortant n’a pas réussi à imposer comme priorité malgré sa présidence de l'AFITF ; le commerce de centre ville qui souffre réellement. Elle a également dénoncé l’image de notre maire sortant qui abîme celle de notre ville : le cumul des mandats dont tous les médias se font l’écho ; la fiscalité qui a explosé contrairement à ses engagements ; la 3ème place sur le podium des dépenses de communication.

Elle s’est engagée sur une plus grande sobriété budgétaire et fiscale pour favoriser le développement économique et l'emploi, priorité principale du prochain mandat. Elle s’est également engagée à porter les projets d’envergure dont Caen a besoin : l’aéroport, le train, le port, le CHU ; à moderniser la ville ; à soutenir le tissu associatif, éducatif culturel et sportif qui a toujours fait la force de la ville.

Cette soirée fut également l’occasion de présenter quelques unes des personnes qui figureront sur la liste et qui témoignent, de cette volonté claire d’une union pour remporter la ville. Des visages connus d’anciens élus y figurent, des personnes impliquées dans le milieu associatif, des membres du MODEM, de l’UDI, de l’UMP et des personnes de la société civile, tous soucieux du devenir de leur ville.

En présence de personnalités comme Rodolphe Thomas, maire modem d'Hérouville St Clair et de figures locales de l'UMP comme Jean-Pierre Viallaneix, Francis Saint-Ellier ou Martine Guétin, Sonia de la Provôté a montré une vraie capacité à rassembler, à fédérer autour d’un projet et d’une ambition communs : Que Caen appartienne à nouveau aux caennais.

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter