Décidément, Philippe Duron s’arrange avec les chiffres quand il s’agit de justifier sa réforme, au combien remarquée par les habitants, de la collecte des déchets ménagers.

Il nous parle d’un gain de 4 millions d’euros dont on peine à trouver la trace lorsqu’on analyse les chiffres.

 

En 2008, les habitants de l’agglomération ont payé 20 millions d’euros de Taxe d’enlèvement des ordures ménagères et en 2014, ils paieront 26.3 millions d’euros soit une augmentation en 6 ans de + 30% pour moins de services.

De plus, depuis le 1er avril 2013, Caen la mer a mis en place de nouvelles modalités pour la collecte des déchets ménagers.

Un nouveau marché de 6 ans a été passé avec l'entreprise Veolia pour un montant de 50 millions d'euros.

Sans aucune concertation avec les habitants, Philippe Duron a décidé de réduire le nombre de passages concernant les déchets ménagers, les encombrants et les déchets verts voulant ainsi « réduire la quantité de déchets produits ».

Pendant des semaines, les Caennais ont fait part de leur mécontentement et il a fallu sept mois avant que Philippe Duron décide de revoir sa copie.

C’est donc dans l’urgence que Caen la mer a dû mettre sur la table une rallonge de plus de 5 millions d'euros pour obtenir une fréquence de collecte hebdomadaire des déchets verts de début mars à fin novembre.

Cependant aucune amélioration n'a été apportée à la collecte des déchets ménagers et des encombrants. De nombreux Caennais se plaignent de ne voir leurs déchets ménagers enlevés qu’une seule fois par semaine et ne savent plus quand se débarrasser de leurs encombrants.

Nicolas JOYAU

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter