Quel regard portez-vous sur le centre-ville ?
« Caen est au centre d'un bassin de population de 420 000 habitants, consommateurs potentiels pour nos commerces de centre-ville.
Hélas, entre 2008 et 2012, trop d'ensembles commerciaux ont été autorisés par les Commissions d'Aménagement Commercial autour de Caen.
Le centre-ville souffre de cette concurrence.
Il possède pourtant de nombreux atouts :
les grands magasins attirent beaucoup et sont complémentaires avec les nombreux commerces indépendants, qui représentent 75% des enseignes ! Il dispose aussi d'un cadre de vie attractif : plateau piétonnier, places, espaces verts…
L'attractivité du centre-ville s'étudie donc à l'échelle de la ville, mais également à l'échelle plus large de notre bassin de vie. »

Quel sera justement votre action pour le dynamiser ?
« À l'échelle du bassin de vie, nous devons revoir le schéma d'urbanisme commercial.
Ce document de planification permettra de mieux organiser les nouvelles implantations et d'assurer une complémentarité entre périphérie et centre-ville, non une concurrence !

À l'échelle de la ville, nous avons plusieurs leviers.
• La réflexion est en cours sur la restructuration et la mise en valeur de l'îlot Bellivet. Ainsi, nous avons institué un droit de préemption urbain renforcé sur ce périmètre, afin de lever l'impossibilité pour la ville de préempter certains types de biens. C'est donc un frein en moins.
Nous lançons également une étude stratégique sur l'hyper-centre : nouvelle affectation au Palais Fontette, tram fer, restructuration de l'îlot Bellivet doivent dynamiser les commerces et les places de Caen !
• La question du logement est également primordiale pour que les familles investissent le centre-ville. Nous travaillons donc à la mise en place d'outils permettant d'accélérer la réhabilitation de logements de l'îlot Saint-Jean.
• La dynamique du centre-ville pourrait également passer par une harmonisation des esthétiques urbaines. Les enjeux sont nombreux : centre ancien, patrimoine de la reconstruction, paysages… L'étude de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine, débutée cette année, permettra d'arrêter une stratégie de valorisation du centre-ville.»

Un mot pour conclure ?
« Urbanisme commercial, renforcement du droit de préemption, étude stratégique, valorisation du patrimoine, réhabilitation des logements : nous sommes sur tous les fronts pour dynamiser notre centre-ville ! »

 

Sonia de la Provôté pour Caen vous appartient


Permanence : 4, avenue du Canada
Mercredi, 14h-17h,
vendredi, 9h-12h

Ajouter un Commentaire


Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter