Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Nous nous associons bien évidemment aux différents hommages rendus à Gilles Grollier et souhaitons la bienvenue à Virginie Cronier en la félicitant pour son intervention.
Mon intervention portera, cela ne vous surprendra peut-être pas, sur l'enjeu climatique.

La température moyenne à la surface du globe augmente années après années et 2016 n'échappera vraisemblablement pas à ce qui est devenu une habitude… Juillet et Août ont été les mois les plus chauds à la surface du globe depuis que des mesures sont réalisées, battant les records de l'année dernière à cette même période.

L’été a également vu ce qu’on appelle le « Jour de dépassement » arriver. Cette date à laquelle l’humanité puise dans les réserves naturelles de la planète de manière irréversible, les ressources  renouvelables ayant été consommée. Le 8 août en 2016, 9 août l’année dernière, 10 août en 2013 et 2014… Si on remonte au début des années 1970, c’était le 24 décembre.

L'Agence de l'Eau Seine Normandie a publié quelques chiffres prospectifs sur les conséquences du réchauffement climatique sur son territoire, notre territoire.

Chiffres que je souhaite partager avec vous :

  • +1,5° à +3° d'ici 2050, +2° à +4° d'ici 2100 ;
  • Baisse des précipitations de l'ordre de 6% en 2050 et de l'ordre de 12% d'ici 2100 ;
  • Baisse des débits des cours d'eau de -10% à -30% d'ici 2070 / 2100 avec une aggravation des étiages et concentration des pollutions.


Les conséquences sont évidemment multiples.

Environnementales certes, mais aussi économiques et sanitaires, on peut notamment citer le stress sur l'approvisionnement en eau (dont dépendent notamment de nombreuses activités économiques, inutile de le rappeler).

L'enjeu énergétique est tout aussi fort, également sur le plan environnemental et économique. Rappelons qu'à l'échelle nationale, le montant des importations nettes d'énergie est de 55 milliards d'euros en 2015, du même ordre de grandeur que le déficit commercial de la France. La facture énergétique du pays impacte très fortement son déficit commercial, dont la baisse l'année dernière est due à 80% à la baisse du prix des énergies…

Intervention conseil municipal du 19 septembre 2016
Caen de toutes nos forces
Nicolas Joyau

Recherche sur notre site

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter