Réaction de M. Rodolphe THOMAS, Maire d’Hérouville, Vice-Président de la Région Normandie, 1er Vice-Président de la Communauté d’agglomération en charge des infrastructures routières et membre du Conseil de surveillance du CHU concernant l’annonce de la reconstruction de l’hôpital universitaire de Caen.

L’annonce officielle faite par le gouvernement de reconstruire le CHU de Caen est une très bonne nouvelle pour la région Normandie et tout particulièrement pour l’agglomération caennaise.

La reconstruction du site marque aussi le début d’une grande aventure humaine qui a été rendue possible grâce aux élus du conseil de surveillance de CHU qui ont défendu ce projet depuis la première confirmation annoncée par Roselyne BACHELOT en septembre 2010 et grâce à la détermination de l’ensemble de la communauté hospitalière qui a participé à la conception du nouvel hôpital.

Cette décision conforte le fort potentiel de développement du secteur de la santé autour de plusieurs domaines d’excellence à Caen et en Normandie. Ce projet offre une opportunité unique pour la garantie d’une meilleure qualité de soins, de nouvelles prises en charge médicales pour les patients de l’agglomération caennaise et de meilleures conditions de travail pour le personnel.

Les perspectives autour de la reconstruction du CHU confortent l’émergence du Plateau Nord avec des réalisations concrètes comme ARCHADE, CYCERON ET LE POLE TES. Il est évident que ce projet sera le moteur d’un nouveau pôle médical moderne et performant réunissant des activités d’enseignement, de recherche, de formation et de laboratoires.

Toutes les collectivités locales devront accompagner ce projet immobilier d’envergure pour renforcer l’attractivité de notre territoire, qui passera nécessairement par la création d’emplois avec des perspectives nouvelles de développement pour les entreprises locales et régionales.

En charge des infrastructures routières de l’agglomération caennaise, j’ai oeuvré depuis 2 ans maintenant à la création de la bretelle dite « Hamelin » afin de préparer les principaux axes routiers et faciliter ainsi cette reconstruction tant attendue.

Nous devrons accélérer la création de cette infrastructure pour être prêts dans les délais impartis.

10 ans de travaux entre la construction et la déconstruction du CHU, cela nous permettra de faciliter la création d’entreprises et d’emplois sur le territoire de l’agglomération.

Dans la perspective des travaux qui commenceront dès 2019, il est urgent de mobiliser, dès à présent, tous les professionnels de la construction et de l’emploi pour réussir ce pari audacieux qui permettra de renforcer le caractère métropolitain de l’agglomération caennaise.

Rodolphe THOMAS

Recherche sur notre site

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter