Parents d'élèves de l'école Robert Desnos évacués du Conseil Municipal de CAEN : Philippe DURON enfant de mai 68 ou fils caché de Claude Guéant ?

Lundi 7 novembre, lors du Conseil Municipal de CAEN, le maire Philippe DURON a appelé la Police Nationale afin de faire sortir contre leur volonté les parents de l’école Robert Desnos alors présents. Ces derniers étaient venus protester pacifiquement, brandissant des banderoles contre la fermeture de l’établissement scolaire de leurs enfants, dernier service public dans ce secteur du quartier de la Folie Couvrechef depuis la disparition de l’arrêt de bus.

Dès son entrée dans la salle, Philippe DURON a annoncé la couleur en disant aux parents qu’il ne leur donnerait en aucun cas la parole et que s’il y avait le moindre trouble, il n’hésitera pas à appeler la Police Nationale ! L’enfant de mai 68 (année où Philippe DURON a passé son bac) se montre aujourd’hui comme l’enfant caché de Claude Guéant.

Quelques minutes après le début de la séance, l’homme qui en 1968 prônait l’interdiction d’interdire a interrompu une de ses collègues afin de prévenir les forces de l’ordre suite à… 3 coups de sifflets ! Par son action, UNE PREMIERE A CAEN, Philippe DURON a démontré sa crainte des parents d’élèves, et sa difficulté à présider un Conseil Municipal.

 

Il est effectivement plus facile pour lui d’appeler la Police Nationale pour faire évacuer des parents d’élèves pacifiques, que de faire respecter l’ordre dans le centre-ville de CAEN.

Cet incident démontre une contradiction forte de Philippe DURON qui d’un côté investit des centaines de milliers d’euros dans sa communication pour nous faire croire qu’il applique une démocratie participative dans sa gestion de la ville alors que les faits nous démontrent le contraire ! Nous savons depuis lundi que lorsqu’il est contesté au sein de son Conseil Municipal par des citoyens, le maire de CAEN n’a pour seule réponse que de recourir aux forces de Police Nationale pour une évacuation manu-militari.

Philippe DURON nous aurait-il montré sa véritable personnalité ?

Le Modem du Calvados espère que cet incident ne se répètera pas et que le maire de CAEN respectera cette liberté, ce droit pour chaque caennais d’assister au Conseil Municipal.

Philippe Lailler

Président du Modem 14

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter