Il ne faut pas être devin pour prévoir que le nouveau quartier des Rives de l’Orne aura des problèmes d’accessibilité et de stationnements et que le plan décidé par la municipalité sera vite dépassé et ne correspondra pas aux attentes des commerçants et des visiteurs qui seront vite découragés par les embouteillages et l’impossibilité de garer leur véhicule.

La limitation des places de stationnement doit être le corollaire d’une offre de transports en mode tramway qui soit en capacité de gérer efficacement les flux de déplacements dans la ville mais aussi vers l’extérieur afin d’attirer les visiteurs et non de les faire fuir par une politique de rejets des automobiles.

Or le plan de mobilité adopté par Viacités ne répond pas à cette exigence. Le plan ne prévoit pas de parking relais et surtout la ligne 2  s’arrête à la station Saint-Pierre pour reprendre le tracé de la ligne1 en direction de la gare. Le quartier des Rives de l’Orne n’est donc pas irrigué par une ligne tramway permettant le lien rive gauche/rive droite et la presqu’île ,qui est le projet d’avenir de Caen, est totalement oublié !

Le quartier des Rives de l’Orne  et la presqu’île sont de vrais opportunités pour le développement économique de Caen ,ce qui mérite un projet de déplacements ambitieux avec une ligne 2 qui draine la ville d’est en ouest et non un bout de ligne certes nécessaire au développement urbain du Chemin-Vert et de Venoix mais qui n’est vraiment pas à la hauteur de l’enjeu qui n’est rien moins que la deuxième reconstruction de Caen depuis celle de l’après-guerre.

 

Sylvie Morin-Mouchenotte

Ancienne présidente de Viacités

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter