Jean-Marie Girault Tramway de CaenL'ancien sénateur-maire (UDF) de Caen, de 1970 à 2001, prend position sur la 2e ligne. Le choix d'un tram Translohr lui paraît pertinent.

La ligne 1 du tramway, un « héritage à assumer »

Partant d'un constat dressé en 1988 faisant état d'un problème croissant de circulation dans l'agglomération caennaise, le principe d'un transport sur voie réservée a été adopté en 1991 par le syndicat de transport de l'agglomération caennaise. Toutes les décisions ont été prises à l'unanimité par les élus, de droite comme de gauche. Nous avons donc tous une part d'héritage à assumer... Les problématiques rencontrées par la société qui a porté le projet ne doivent pas remettre en question le système de transport. À mes yeux, le tramway reste le plus approprié.

Le remplacement du tram par des bus, une « hérésie »

 

Pour la ligne 1, deux années de concertation ont été nécessaires. Je pense sincèrement que le remplacement du tramway par des bus est une hérésie... C'est un véritable retour en arrière. La création de la 2e ligne de tramway est indispensable pour l'avenir et la compétitivité de notre agglomération.

Le choix de Translohr, « la meilleure alternative »

Demain, supprimer le tramway peut apparaître comme une décision rétrograde, coûteuse en terme de fonctionnement et occasionnant de nombreux travaux et modifications sur le tracé de la ligne 1. Faire le choix du Bus à haut niveau de service nécessite une emprise supérieure à celle du tramway, il serait donc nécessaire d'élargir les voies de circulation notamment dans le centre-ville de Caen, chose qui serait difficile voire impossible dans certains endroits. C'est pourquoi le choix du Translohr proposé par Rodolphe Thomas, reprenant un système de tram à pneus et aujourd'hui en service à Clermont-Ferrand, me semble la meilleure alternative.

 

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter