Ancienne école des Beaux ArtsDepuis plus d’un an, le 83 rue de Geôle est vide.

Après avoir abrité pendant 55 ans l’école des Beaux-Arts de Caen, jusqu'à l'ouverture à l'automne 2009 de l’ESAM (Ecole supérieure d'arts et médias) sur la presqu’île, ce bâtiment est toujours propriété de la ville de CAEN.

Selon certaines sources, la ville souhaite qu’il puisse bientôt accueillir des bureaux ou des logements.

Il y a quelques jours, lors de l’annonce des chiffres concernant la population Caennaise, le Modem a dénoncé, la politique urbaine de l’équipe DURON notamment le manque de création de logements sociaux et le prix très élevé du m2 dans plusieurs opérations immobilières telles que les « Rives de l’Orne ».

 

Rappelons que dans ce grand projet immobilier soutenu par la ville, les prix peuvent atteindre plus de 4000 € le m2 et qu’au cours de la mise en œuvre de ce projet nous sommes passés en 5 ans de 50 à 33 logements sociaux.

Aussi, le Modem propose que Philippe DURON fasse de l’ancienne école des beaux arts, hôtel particulier du XVIIIe siècle aux qualités architecturales remarquables, un symbole de la relance des logements sociaux au cœur de la ville de CAEN.

Philippe LAILLER souhaite que CAEN HABITAT ou un autre bailleur social puisse se porter acquéreur de ces 1200 m2 afin de réaliser des logements accessibles aux revenus modestes. Et ainsi favoriser le retour des familles dans le centre-ville de CAEN, comme s’y était engagé l’équipe de Philippe DURON lors des municipales de 2008.

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter