Ecole Robert Desnos CaenNous apprenons avec consternation la décision unilatérale de Philippe Duron de fermer l’école Robert-Desnos à  la Folie-Couvrechef.

Une fois de plus, le Maire de CAEN prend une décision politique désavouant ses récentes prises de positions et ses engagements vis-à-vis des parents d’élèves.

Le 20 avril, Philippe Duron se félicitait du maintien par l’éducation nationale « de trois classes menacées à CAEN dans les écoles Robert Desnos, Puits-Picards et Viera-Da-Silva », et annonçait que les élus de CAEN resteraient « vigilants et mobilisés jusqu’à la rentrée de septembre 2011 ». Gardons-nous de cette vigilance !

Comment ce pourfendeur de l’enseignement et du service public a-t-il pu décider, sans concertation, de fermer une école dans le quartier de la Folie-Couvrechef et ce, à quelques heures des vacances scolaires sans que les parents ne puissent se défendre ?

La politique de l'équipe municipale  n’est-elle pas la conséquence directe de cette fermeture d’école ?

En effet, une lourde imposition, un manque de logements sociaux, la baisse de qualité de l’offre éducative de la petite enfance jusqu’à l’Université amènent chaque jour des familles à quitter notre ville, provoquant ainsi une baisse d’effectifs.

N’étant pas à l’écoute des problématiques rencontrées par les Caennais, Philippe Duron se condamne lui-même à des choix difficiles dus en grande partie aux méfaits de sa propre politique !

Par sa mauvaise gestion, il devient l’homme de main rustre de la politique de rigueur du gouvernement.

A mi-mandat, il est urgent pour l’équipe municipale de revoir sa copie.

Au MODEM, nous souhaitons que l’éducation reste une priorité.

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter