Ancienne école des Beaux ArtsDécidément, les écoles ne réussissent pas au Professeur DURON.

En effet, en l’espace de trois jours, Philippe DURON démontre, une fois de plus, l’incohérence de sa politique municipale.

Après avoir fermé lundi l’école Robert Desnos de la Folie Couvrechef par manque d’effectif, nous apprenons aujourd’hui que le maire de CAEN a marchandé au plus offrant l’école des Beaux Arts pour réaliser des appartements de haut standing alors qu’il était possible de construire des logements accessibles aux jeunes familles.

Depuis des mois, le Modem dénonce régulièrement le manque de création de logements sociaux ainsi que le prix très élevé du m2 dans plusieurs opérations immobilières initiées par la ville telle que les Rives de l’Orne.

Nous avons d’ailleurs proposé dès janvier 2011, la création de logements par Caen Habitat, en lieu et place de l’ancienne Ecole des Beaux Arts, vide depuis plus d’un an.

Pour le Modem, l’aménagement de ces 1200 m2 devaient symboliser la relance des logements sociaux à CAEN.

C’était sans prévoir la décision de Philippe DURON de marchander cette ancienne école à des entrepreneurs privés pour y installer sept grands appartements de haut standing alors même qu’il s’était engagé à favoriser le retour des familles à revenu modeste dans notre ville lors des élections municipales de 2008.

Après la construction des nouveaux logements « Rives de l’orne » et dans la « Cité Gardin » avec des prix dépassant régulièrement les 4000 € le m2, décidément et sans aucun complexe, la municipalité socialiste de CAEN confirme sa politique d’embourgeoisement.

Philippe LAILLER

Président du Modem 14

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter